Isabelle Bonifaci Photographe

« Une image vaut mieux que mille mots. »

- Confucius

À propos de Moi


Les études ont toujours été pour moi une contrainte, sauf en Français. Je ne comprenais pas l'intérêt de vouloir enrichir mes connaissances avec des sujets qui, ma foi, me seraient inutiles, voire rébarbatifs dans mon quotidien. A l'âge de 15 ans, j'ai été confronté à cette fameuse liste de différents métiers dont je devais en choisir un. Ce fût photographe, mon grand-père avait un magasin de photographies et j'adorais le voir à l'ouvrage. L'odeur des produits chimiques, la photo qui apparaît lentement dans le bain de révélateur, la magie !




J'ai donc fait l'école ACE3P à Ivry-sur-seine de (1982 à 1985), je me suis installée en Dordogne où j'ai initié des jeunes à la photographie (prise de vue et tirage argentique) dans le cadre du « Fond d'Action Social ».
Ensuite, je me suis dirigée vers la photographie de spectacle avec de nombreuses expositions :


    
  • Danse    contemporaine (centre culturel de Terrasson en Dordogne et Théâtre    Aleph à Ivry-sur-Seine).
        
  • Festival    de l'Imaginaire (photographe officiel du festival) à Terrasson.
        
  • Créations    de 2 pièces de théâtre de Xavier Durringer (Les photos ont été    exposées durant toute la tournée de la pièce).
        
  •  Photographies    de plateau court métrage l'Acrobate de Cécile Maîstre.


Pendant 8 ans, j'ai été correspondante de presse pour le journal Sud-Ouest. A cette époque, le procédé était toujours en argentique. Puis, arriva l'ère du numérique pour laquelle, j'étais absolument contre. J'ai donc décidé de faire un break. Mais mes premiers amours m'ont rattrapé en travaillant au service communication pour la commune de Bry-sur-Marne où j'étais chargée de faire des prises de vues et articles pour le journal municipal.


Arrivée à Sérent en 2016 et après un long moment de réflexion, je constate que c'est par la photographie que mon épanouissement grandit. Malgré la difficulté du métier, j'ai choisi d'être libre, et comme le dit si bien Robert Coudray dans son ouvrage Mots et pensées, extrait du titre « On est des pèlerins... » : « La vie est courte amis, saisissons le présent »




À propos de Moi

Visitez Mes Médias Sociaux

« Quand on est prisonnier de l'image, cela vous donne toutes les audaces. »

- Robert Doisneau

Contact